Psychiatrie et psychothérapie de l’enfant et de l’adolescent

Mission

En tant que branche de la profession médicale, la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent constitue un traitement global aussi bien psychique, psycho-somatique et psycho-social des enfants et adolescents, des leur naissance à la fin de leur adolescence. Elle se calque sur l’éthique professionnelle médicale et la Convention relative aux droits de l’enfant reconnue dans le monde entier (1989). 

Comment devient-on psychiatre/psychothérapeute pour enfants et adolescents* ?

Formation professionnelle et postgraduée

Après 6 ans d’études de médecine, le futur psychiatre pour enfants et adolescents effectue une formation spécialisée (formation postgraduée) de six ans, à savoir quatre ans dans des institutions de psychiatrie pour enfants et adolescents, un an en psychiatrie pour adultes et un an dans une discipline clinique somatique (année à option). Ce titre de spécialiste allie connaissances en sciences naturelles et en sciences humaines. La formation de base de médecin et son identité médicale permettent au psychiatre de l’enfant et de l’adolescent d’appréhender et d’identifier son savoir en tant que partie intégrante du spectre général de la médecine humaine. La formation de psychothérapie se fait en cours d’emploi.

*Dans un souci de lisibilité du texte, le masculin est utilisé au sens générique et désigne autant les femmes que les hommes.

Comment les psychiatres/psychothérapeutes pour enfants et adolescents travaillent-ils ?

Domaines d’activités

Diagnostic et traitement
Dans son travail diagnostique, le psychiatre délimite soigneusement du comportement sain les tableaux cliniques psychiatriques et symptômes psychiques à l’origine des affections subies par l’enfant ou son entourage. Il identifie également les ressources présentes et les mécanismes permettant de surmonter les crises et gérer la situation. Dans ce contexte, il tient également compte des aspects culturels et intègre les valeurs des patients et de leur famille. Il implique les parents, les enseignants, ainsi que les personnes référentes et les auxiliaires dans le processus d’évaluation, de façon à avoir une idée globale de la situation de vie du patient. Le psychiatre pour enfants et adolescents évalue par ailleurs le stade d’ développement et la santé physique du patient. L’examen se termine par la recommandation de mesures telles que, p.e. psychothérapie, traitement médicamenteux, ergothérapie ou mesures de l’aide à la jeunesse. L’activité psychothérapeutique constituant la partie centrale du traitement, il puise dans les ressources du patient et a recours à des interventions spécifiques au trouble concret dans le contexte d’une relation thérapeutique. Il émet une indication pour la psychothérapie et prend en compte le besoin de traitement, la motivation et la capacité thérapeutique de l’enfant ou adolescent. Il utilise des techniques psychothérapeutiques efficaces, il prescrit et accompagne un traitement médicamenteux dans les cas où il s’impose. Il est habitué aux situations de crise et d’urgence relevant de la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent. Au besoin, il intègre son travail thérapeutique dans une offre de soutien complète, qui sollicite et stimule les ressources et les capacités d’auto-organisation des patients et de leur entourage social (famille, personnes référentes). En tant que thérapeute, le psychiatre pour enfants et adolescents veille à soutenir les parents dans leur relation avec l’enfant. Le but du traitement psychothérapeutique est d’améliorer la qualité de vie et les relations de l’enfant ou de l’adolescent, de telle sorte que les possibilités existantes et les forces (sur le plan cognitif, émotionnel, physique, social et créatif) puissent être mises à profit et que des étapes de développement positives puissent être franchies.

                                                                                                                                            Orientation de développement
Le psychiatre de l’enfant et de l’adolescent a de solides connaissances en matière de développement bio-psycho-social de l’enfant et de l’adolescent. Il fait le lien entre la vie intérieure du patient qui lui a été confié et le monde extérieur, à savoir celui des parents, des personnes référents, des enseignants et des jeunes du même âge. Il tient compte des besoins et rythmes individuels des enfants et des adolescents en fonction de la phase de vie qu'ils traversent. Les enfants se développent et s’épanouissent dans la relation avec leurs personnes référents : il appartient donc aussi au psychiatre de l'enfant et de l'adolescent de recevoir des futurs parents, des parents de nourrissions ou d'enfants en bas âge. D'un autre coté, si besoin est, les adolescents peuvent continuer à être suivi en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent au-delà de la majorité légale afin de faciliter la transition à l'âge adulte.                                                                                                                                            

Approche et action interdisciplinaires
En sa qualité de médecin, le psychiatre de l’enfant et de l’adolescent est un partenaire important pour d’autres groupes professionnels qui travaillent avec des enfants, des adolescents et des adultes. Avec ses compétences spécifiques, il conseille les médecins de famille, les pédiatres et les psychologues et travaille avec les éducateeurs spécialisés, les assistants sociaux, les écoles et les autorités pour apporter le meilleur soutien possible aux enfants, aux adolescents et à leur famille. Il utilise ses connaissances spécifiques dans des activités spécialisées et transversales telles que la psychosomatique, la protection de l’enfant, le handicap physique ou mental ou la psychiatrie forensique etc. En tant que médecin, il évalue l’état physique et pose un diagnostic différentiel en tenant compte aussi des maladies somatiques. Il utilise ainsi les éléments scientifiques de la génétique et de la neurologie pour déceler des causes somatiques éventuelles qui pourraient être à l'origine des troubles psychiques. Il applique ses connaissances en collaboration avec ses collègues médecins des autres disciplines et les transmet à d’autres groupes professionnels non médicaux. Le psychiatre pour enfants et adolescents poursuit une approche socio-psychiatrique et contribue ainsi à la prévention de la santé psychique de la population. Ses connaissances et son expérience sont précieuses pour les politiciens de la santé et les autorités. Il attire notamment l’attention sur les besoins de certains groupes à risque, ainsi que sur certaines tendances de développement, par exemple chez les jeunes, et se mobilise avec détermination pour une offre multidisciplinaire variée à bas seuil. Dans le cadre de son travail, il tient également compte des aspects économiques tout en veillant à ce que le respect des intérêts essentiels et fondamentaux des enfants, adolescents et de leur famille soit placé au premier plan des préoccupations. Dans le domaine de la prévention aussi, il se concentre sur l’action durable de son travail de transmission et thérapeutique, c’est pourquoi ses interventions sont rentables à moyen et long terme. 

Comment les psychiatres/psychothérapeutes pour enfants et adolescents assurent-ils leur formation continue ?

Formation continue et recherche                  

« Medical study is a life long study » : Le psychiatre de l’enfant et de l’adolescent approfondit et perfectionne constamment ses connaissances spécialisées en participant à des colloques et congrès spécialisés et interdisciplinaires, de même qu’en étudiant la littérature spécialisés. Il procède à une analyse critique des connaissances acquises pendant la formation continue et postgraduée et les compare avec les résultats scientifiques fondés sur des données probantes. Dans un souci de garantir la qualité des soins, il se soumet continuellement, dans le cadre de son activité de psychothérapeute, à des supervisions, intervisions et demande conseil à ses supérieurs, aux professeurs et à ses collègues expérimentés. En matière de recherche dans le domaine de la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, les causes, l’évolution et les thérapies efficaces des différents tableaux cliniques font l’objet d’études. Dans ce contexte, l’orientation conforme à la déontologie, à l’éthique et aux standards scientifiques établis contribue à une bonne qualité de la recherche et permet d’améliorer continuellement la compréhension et le traitement des troubles relevant de la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent. 


Contributions, commentaires et ajouts sont toujours les bienvenus.

 Doris.LiechtinoSpam@pdag.noSpamch Secrétariat Groupe de travail médecins-assistants et chef(fe)s de clinique

 

 

.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print